Aide à Domicile – panorama de la profession

Aide aux personnes âgées
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Par Perrine RIVIERE, cheffe du service des Ressources Humaines de PRO.RE.SAP Proxim’Services, leader Réunionnais des Services à la Personne.

En quoi consiste le métier d’Aide à domicile ?

Les Aides à domicile interviennent au domicile de personnes fragilisées et vulnérables, c’est-à-dire des personnes âgées, handicapées et/ou dépendantes, pour tous les actes essentiels de la vie courante :  ménage, repassage, repas, accompagnement dans des démarches administratives diverses.

Auxiliaire de vie ou aide à domicile ?

L’aide à domicile, c’est une famille d’emplois, dans laquelle il y a deux échelons : 

  • L’employé(e) à domicile, ou Aide à domicile, qui va réaliser des actes de la vie courante, comme l’entretien du domicile.
  • L’Auxiliaire de Vie Sociale, qui est un échelon plus élevé, va pouvoir réaliser des actes plus délicats (aide à la toilette, à l’habillement, etc).
Aide à domicile aidant une personne âgée.

Quelles sont les formations nécessaires ?

Pour être employé(e) à domicile, il est nécessaire d’avoir soit un BEP Sanitaire et Social, BAC Pro Services à la Personne, ou tout autre qualification en lien avec le métier.

La qualification d’Auxiliaire de Vie Sociale est reconnue par l’Etat. C’était auparavant le Diplôme d’État « Auxiliaire de Vie Sociale », devenu Diplôme d’Etat « Accompagnement Éducatif et Social ».

Où peut-on exercer ?

On peut exercer :

  • soit au domicile, d’une personne âgée ou en situation de handicap, dans le cadre d’une prestation ou en se faisant embaucher directement par le bénéficiaire. 
  • Soit dans une structure, type EHPAD, maison de retraite, résidence séniors… 

Le mode mandataire et le mode prestataire :

  • Le mode prestataire : c’est lorsqu’une personne fait appel à une structure d’aide à domicile, mobilise ses salariés pour la réalisation d’un service.
  • Le mode mandataire : c’est lorsqu’une personne, généralement bénéficiaire d’une aide du département, choisit d’employer directement une aide à domicile, et demande à une structure de s’occuper de la gestion administrative du salarié (bulletins de paye, déclarations diverses…)
Dame âgée avec son auxiliaire de vie

Quelles sont les qualités requises

Pour exercer les métiers de l’aide à domicile, il est nécessaire de faire preuve de polyvalence, de rigueur, d’une bonne gestion de son stress, de pouvoir s’adapter aux différentes situations, et de faire preuve de beaucoup de prise de recul. 

L’aide à domicile et l’emploi

L’aide à domicile est un secteur en pleine expansion. C’est un métier d’avenir, car les séniors sont de plus en plus à souhaiter vivre chez eux, tandis que le nombre de structures pour les accueillir devient insuffisant. 

Ces métiers ne sont, en revanche pas forcément valorisés, ce qui a pour conséquence de donner une fausse image des métiers de l’aide à domicile, qui est plus apparentée à des prestations de « femme de ménage », bien qu’il s’agisse en réalité d’un accompagnement de la personne dans la réalisation de taches qu’elle n’est plus capable de faire seule. Pour cette raison notamment, c’est une filière qui ne capte pas beaucoup de public, et qui connait donc des problèmes de recrutement. Nous conseillons aux personnes qui souhaiteraient se former ou se reconvertir aux métiers de l’aide à domicile de réaliser des stages ou des immersions, afin de s’assurer que l’image qu’elles en ont correspond bien à la réalité, selon leurs projets et leurs attentes, et pouvoir ainsi confirmer leur projet professionnel.

De nombreuses structures proposent des formations en alternance. Ces formations étant sans limite d’âge, elles sont parfaites pour les personnes qui souhaiteraient effectuer une reconversion professionnelle.

Commentez, partagez...
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Vous pourriez aussi aimer...