En septembre, les infirmiers seront intégrés au RPPS par l’Ordre

Passage des infirmiers d'ADELI au RPPS
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Dans un communiqué commun, l’Ordre National des Infirmiers (ONI), le ministère des solidarités et de la Santé et l’Agence du Numérique en Santé (ANS) annoncent que les infirmiers seront inscrits au répertoire RPPS dès septembre.

Qu’est-ce que le RPPS ?

Le Répertoire Partagé des Professionnels de Santé, ou RPPS, est un fichier qui référence les professionnels de santé en France, en attribuant à chacun un numéro qui l’identifie.

Ayant pour but notamment de simplifier les démarches administratives des professionnels de santé, il répertorie, pour chacun d’entre eux, des informations telles que :

  • les données d’identification
  • les données de diplômes
  • les données d’activité
  • le mode d’exercice
  • la structure d’exercice.

Qu’est-ce qui change pour les infirmiers ?

Le communiqué de l’Oni, du ministère de de l’ANS informe que « cette nouvelle modalité d’enregistrement sera similaire aux autres professions à ordre (médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes et pédicure-podologues). Elle n’impliquera plus de démarches d’enregistrement auprès des agences régionales de santé pour les infirmiers. »

Dès septembre 2021, c’est donc l’Oni qui inscrira les infirmiers au RPPS, le répertoire ADELI étant voué à disparaitre.

« Pour les infirmiers déjà inscrits à l’ONI, la transition sera automatique : leur numéro national RPPS (11 chiffres) leur sera communiqué par l’ONI et ils pourront le trouver dans l’annuaire santé. Ils pourront mentionner ce numéro RPPS sur les différents documents qu’ils éditent et l’utiliser pour toutes leurs démarches.

Pour les infirmiers non encore inscrits à l’ONI, c’est l’occasion de s’y inscrire sur le portail dédié, par exemple en utilisant FranceConnect, qui a été récemment implémenté sur le site de l’ordre. »

L’ordre précise que « seuls les infirmiers [qui y seront inscrits] possèderont un n° RPPS et pourront disposer d’une carte CPS, d’une e-CPS (version dématérialisée de la carte sur smartphone) ou d’une adresse de messagerie sécurisée de santé, outils indispensables au partage d’informations entre acteurs du système de santé ».

Les numéros ADELI deviendront obsolètes et ne seront plus utilisés. Les numéros AM continueront à l’être pour les facturations.


Pour plus d’informations sur le RPPS, la e-CPS et Pro Santé Connect :

Source : Ordre National des infirmiers

Commentez, partagez...
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Vous pourriez aussi aimer...