Le domicile, nouveau centre de gravité

© PRO.RE.SAP
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

En 1993, PRO.RE.SAP investit un nouveau champ d’activité, celui des services à la personne qui se décomposent en deux grandes familles :

  • les services dits de « Confort » regroupant les services permettant d’apporter une aide aux familles pour l’entretien et nettoyage de la maison, pour la cuisine, l’entretien du linge et pour le jardinage.
  • les services d’assistance dans les actes quotidiens de la vie pour les personnes âgées, dépendantes ou handicapées, appelés Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD).
© PRO.RE.SAP

Compte-tenu du phénomène de vieillissement de la population et du développement de certaines pathologies handicapantes, les besoins en service d’aide et d’accompagnement à domicile se sont renforcés.
Ce constat a donné un nouveau cadrage à la politique d’organisation des soins et de compensation de la perte d’autonomie, qui a pris davantage appui sur le maintien à domicile.

Ce choix est motivé par :

  • la volonté de respecter le choix de vie, très majoritaire des personnes, de rester vivre dans leur lieu de vie habituel
  • le manque de place d’hébergement général sur le territoire et le reste à charge, conséquent, demandé pour une entrée en établissement
  • le moindre coût d’une prise en charge au domicile pour les financeurs.

Le domicile est donc devenu le nouveau lieu de gravité autour duquel, une nouvelle représentation de l’accompagnement dans laquelle le bénéficiaire, usager, est à la fois centre du dispositif et acteur de son propre accompagnement.

Cette nouvelle vision met fin à la traditionnelle dichotomie opposant domicile et établissement et permet de créer une offre intermédiaire graduée et diversifiée au domicile.

Cette plus grande transversalité dans l’intervention au domicile est prise en compte par des mesures prises par les pouvoirs publics avec des doubles prises en charge EHPAD et l’HAD, l’HAD et le SSIAD croisant davantage hospitalisation et maintien à domicile.

En recentrant l’intérêt général sur le domicile, il est possible de développer de hauts niveaux d’autonomie et de qualité de vie des usagers pour un meilleur bien-être.

Cette nouvelle exigence demande une nouvelle professionnalisation des intervenants intégrant une connaissance de nouvelles aides techniques de l’adaptation du logement mais aussi une approche de la domotique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La forte évolution du maintien à domicile impose aux collaborateurs de PRO.RE.SAP une ré-interrogation des pratiques et une recherche constante de l’innovation tant technique que social.

PRO.RE.SAP est une association réunionnaise de Services à la Personne, partenaire d’Applisoins. > en savoir plus

Commentez, partagez...
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Vous pourriez aussi aimer...